Réunion public mercredi 27 mars à 20h15 au restaurant le Bellevue

1 Rue Ferdinand Buisson, 91100 Corbeil-Essonnes

NON AU TERMINUS JUVISY, SUPPRESSIONS, DYSFONCTIONNEMENTS, HORAIRES, RETARDS, TEMPS DE TRAJET, CORRESPONDANCES …

RER D : RAS LE BOL ! ON MÉRITE MIEUX !

Réunion public mercredi 27 mars à 20h15 au restaurant le Bellevue, en présence d’élus de nombreuses communes concernées et de représentants d’associations

Le RER D va mal et ses usagers sont en première ligne pour subir les dysfonctionnements permanents qui les conduit à leur travail ou à leur école. Depuis 2 mois, un nouveau plan de transport est entré en vigueur. Il pénalise fortement les usagers de notre ville. Les gares de Moulin-Galant et Essonnes-Robinson ne mènent plus à Paris, la ligne de la Vallée de la Seine au départ de la gare de Corbeil-Essonnes s’arrête à Juvisy. C’est une véritable régression.

Les progrès de régularité promis ne sont pas au rendez-vous. Pire, les difficultés se sont encore amplifiées. Au lieu de ce bricolage, une vraie mobilisation de moyens aurait été nécessaire pour augmenter le nombre de trains, améliorer les infrastructures et densifier nos réseaux de bus.
Corbeil-Essonnes mérite mieux. Nous méritons mieux avec un RER D de meilleure qualité. Nous méritons mieux dans le cadre de la rénovation tardive de notre gare. Nous méritons mieux car nous sommes les grands oubliés des changements en cours. Le T12 Express qui reliera Massy au Centre Essonne ne desservira pas Corbeil-Essonnes car il s’arrêtera à Evry.

Comme les nombreuses associations de notre secteur mobilisées sur ce sujet, nous demandons une rupture claire avec la logique à l’œuvre depuis 30 ans. Quand l’Etat et la Région savent trouver 35 milliards d’euros pour le Grand Paris Express (financés par une taxe acquittée par les Corbeil-Essonnois) en faveur de Paris et de la petite couronne, les territoires situés à 40 kilomètres de Paris demeurent les grands oubliés de l’investissement public. Nous subissons de fait une vraie rupture d’égalité pour nous déplacer. Cela a des conséquences insupportables pour des dizaines de milliers d’usagers épuisés par les conditions de transport. Cela a aussi une incidence sur le développement économique de notre territoire en freinant les investisseurs qui rechignent à venir s’installer en grande couronne. A l’image de maires de villes voisines qui prennent cette question à bras le corps il est temps pour les Corbeil-Essonnois de s’en saisir pleinement. Le Printemps de Corbeil-Essonnes souhaite être utile à ce mouvement.

C’est l’objet de la grande réunion publique qui se tiendra le mercredi 27 mars à 20h15 au restaurant Le Bellevue. Plusieurs élus et représentants d’associations ont d’ores et déjà annoncé leur participation. Nous comptons sur vous.

Restaurant le Bellevue – 1 Rue Ferdinand Buisson, 91100 Corbeil-Essonnes